CE QUI EST MÂLE…. CE QUI EST BIEN

image

FEMINISATION DE LA SOCIETE

Deux vagues de fond ont largement remodelé les frontières entre hommes et femmes : la féminisation de la société et une moindre différenciation des sexes. Ce n’est pas nouveau. Cela fait des années que ces tendances secouent les sociétés occidentales.

La femme travaille, conduit, gère son argent, et ne s’embarrasse plus de préjugés sociaux.
L’homme d’aujourd’hui n’est plus indispensable, ni à la survie , ni à l’entretien du foyer.

image

 

imageimage

L’Homme ayant perdu une partie de son pouvoir et de son « territoire », élevé par des mères aux valeurs féministes, inondé de valeurs homosexuelles, il a peut-être cru perdre pied.
Une définition s’est imposée : métrosexuel .

Homme dont dont le « devenir » est de se féminiser de plus en plus.

 

imageimage

LES HIPSTERS JOUENT LES GROS MUSCLES…

En opposition symbolique à ce mouvement, et de manière très superficielle, une “re-sexualisation”  s’observe en façade, entretenue par des agences de communication qui s’adresse à une clientèle à la recherche d’une identité perdue.

On grossit le trait: « Les femmes “se la jouent” très femmes et les hommes s’amusent à faire les mecs » machos.
Ainsi gros muscles, tatouages, barbe et pose vulgaire sont réapparus dans le paysage des communiquant. Mais il faut se méfier des apparences, et le jeu de rôle prôné par les HIPSTERS et quelques jeunes éphèbes à  barbe clairsemée, aux motos faussement brutales et au look BRANDO ne sauraient tromper les sociologues.

imageimageimage

 

PASSE MOI TON EPILATEUR, JE TE PRÊTE MON JEAN !

Les deux sexes se rapprochent inexorablement.
D’autant plus qu’aujourd’hui chacun adopte différentes identités.
La Femme, devenue caméléon, peut porter un tailleur strict au travail, un body et collant ultra moulant en fin de journée à la gym, une jupe de mère de famille rangée pour dire bonsoir à ses enfants, et enfin enfiler une minijupe ultra sexy le soir et pourquoi pas passer son week-end en sweat et basquettes.

 

De même l’homme troque son costume Hugo boss pour un jean basket le soir, voire un pantalon de cuir pour faire ronronner sa Harley le week-end.

Les échanges de codes entre les deux genres ont structurés ce rapprochement.
Le pantalon, la chemise d’homme, le costume, les mocassins, les cheveux longs, les boucles d’oreilles, les bracelets….ont initiés le rapprochement.

imageimage

Aujourd’hui un nouvel équilibre s’installe où chaque sexe emprunte à l’autre ce qu’il trouve bien, utile.
Par exemple, les hommes n’ont plus peur de s’épiler les jambes ou le maillot, geste jusqu’ici typiquement féminin. Ils le font pour des raisons hygiéniques et esthétiques, imitant les sportifs de haut niveau.
Les femmes utilisent des sticks de fond de teint, dérivés des sticks déodorants pour hommes, plus pratiques, etc…

imageimageimage

LES MARQUES EN EMBUSCADES!

Il est faux de dire que l’homme se féminise trop.

La virilité est toujours là, mais elle se pare de nouveaux atours.

Côté marques, les “emprunts” se font dans les deux sens. Eminence, marque virile, sort des slips kangourou pour femmes, en version échancrée tandis que Scandale, lingerie de charme, lance des strings pour hommes et des T-shirts en résille moulante. Guerlain sort sa version mate et mâle de sa fameuse Terracota. Jean-Paul Gaultier lance le premier rouge à lèvres pour homme, dans sa ligne de maquillage “Le Mâle Tout Beau Tout propre”.
Gerbe offre des collants et des bas pour les hommes, qui se parent de porte-jarretelles.
les bijoux masculins font leur entrée en force dans les linéaires.
Nombre de “mâles” n’hésitent plus à faire un régime, sans complexe.

imageimageimage

Le role des STARS définissant des nouvelles tendances devient capital:
Zlatan IBRAHIMOVITCH relancant le soutien gorge de sport, ou DAVID BECKAM le chignon ne sont que deux exemples parmis des dizaines d’autres.

En fin de compte, le maître mot est l’épanouissement personnel et cela passe par l’acceptation de sa part de féminité pour les hommes et masculinité pour les femmes.

LA LINGERIE, LE DERNIER REMPART PRÊT A TOMBER.

À CULOTTE.ME, nous pensons que la lingerie fine pour homme, dans tout ce qu’elle représente de féminin dans l’imaginaire collectif, est un élément indispensable pour continuer à pacifier cette transformation sociale.

image

Symbole éclatant de  » la part de féminité du nouvel homme du XXI ème siècle  » elle permettra d’aborder les interactions sexuelles sous un nouveau jour:

le MÂLE ne sera plus forcement le FAUVE, affamé et brutal à la recherche de sa PROIE, passive et offerte.
LA SEDUCTION , la douceur, la finesse pourront changer de camps au gré de nos aspirations.

image

« Il n’est rien de plus puissant qu’ une idée dont l’heure est venue » disait VICTOR HUGO.

L’heure est venue pour l’homme de se débarrasser de sa lingerie grossière pour revêtir, avec virilité, des atours plus valorisants.

image

image

 

 

 

 

4 comments

  1. Voilà une bonne analyse qui vaut qu’on la recentre sur la question de la lingerie.
    En effet , la lingerie est  » normalement  » la partie cachée de votre habillement que vous ne montrez pas au monde.
    Elle est passée pour les femmes d’une fonction purement pratique à une fonction de séduction et de prestige . Sur un plan plus social, outre le rang dans lequel elle peut vous situer, elle peut aussi vous cataloguer d’une manière voulue ou non dans des  » groupes caractérisés  » , par exemple sportifs …
    C’est ainsi qu’on a vu des modes  » urban » ,  » city  » etc .
    La lingerie pour homme est quant à elle restée cantonnée dans sa fonction pratique.
    Mieux que cela, on a mit en avant une telle image de l’homme au travers des médias qu’on n’a pas pensé qu’elle n’était porteuse d’aucune espèce d’évolution possible.
    Pour l’homme la situation de la mode grand public est si critique aujourd’hui qu’il est logique et même salvateur qu’il cherche à exprimer au moins pour lui même une différence sociale le caractérisant. Le rejet de l’existant tombe sous le sens, l’uniformité , les convenances … mais au delà même , c’est au nom de nouvelles valeurs qu’on peut transgresser  » l’ordre  » des choses; par exemple , et comme cela est si bien dit : pour une recherche d’équilibre intérieur , ou encore une acceptation de ses propres aspirations , qu’elles soient d’ordre sexuel ou autre.

    Si vous regardez la mode lingerie pour hommes aujourd’hui, vous pourrez vous rendre compte qu’outre les deux sites présentant une lingerie féminisée, le peu des derniers fabricants ayant osé ouvrir la création en sont réduits à très peu de modèles . Ces modèles traînent d’ailleurs avec eux une certaine connotation homosexuelle . Cela est fort regrettable , mais très logique cependant …

    L’image de l’homme est donc bien au centre de toute cette mouvance.
    Comment se perçoivent les hommes, comment se perçoivent-ils entre eux, comment sont -ils perçus par les femmes .
    Il y a fort à penser que cela va forcément beaucoup bouger .
    Pour ma part, je pense que va naître une grande zizanie où tout pourrait se faire, s’accepter, le vêtement perdant ainsi toute fonction sociale ; voire même pratique ( et vous pouvez en juger au travers des « essais  » de nos plus brillants créateurs de mode ) .

    Je m’appuies en ce sens, sur cette remarque tirée d’un article récent d’un sociologue qui prédisait la fin pure et simple de la mode…

    Mais au final, tout cela est très bien car se sont les mentalités qui doivent changer avant tout, et  » youpi  » si on en finit bel et bien avec l’uniforme !

    J'aime

  2. marco Polo, comme tout cela est bien dit.
     » Pour l’homme la situation de la mode grand public est si critique aujourd’hui qu’il est logique et même salvateur qu’il cherche à exprimer au moins pour lui même une différence sociale le caractérisant. Le rejet de l’existant tombe sous le sens, l’uniformité , les convenances … »
    j’ai bien conscience que le lingerie n’est que le petit bout de la lorgnette d’un problème bien plus global.
    Mais wagon côté symbolique, transgressif, permet d’aborder le problème sur un petit angle avec je l’espère un résultat.
    Le moustique pour changer le monde.

    Merci infiniment d’avoir élargie le débat…
    J’essaye dans ce blog d’évier certain écueil…. Pornographie, voyeurisme, travestissement… Non pas qu »il n’y a pas de lien, mais simplifier aide parfois à percevoir la problématique.

    J'aime

  3. Je me rends compte qu’en ayant écrit ce post, j’ai échappé mon propos du début qui voulait évidemment resté en rapport avec le sujet de ce blog.
    J’ai mentionné que la lingerie était la partie cachée de votre habillement. Cette partie donc plus intime que  » normalement  » vous ne montrez  » qu’en intimité  » donc.
    Il est donc facile, gratuit , de passer outre ses propres tabous tout autant que ceux de la société et de porter la lingerie qui nous fait envie .
    Transgresser ces freins là est une découverte de soi, une assurance gagnée , un choix sur lequel il sera pratiquement impossible de revenir tellement il aura été porteur de liberté .

    On cite souvent JP Gaultier, et pour conclure je me permettrai de le citer, l’ayant entendu récemment dire :  » les vêtements n’ont pas de sexe …. »

    J'aime

    1. Votre citation de Jean-Paul Gaultier devrais être inscrite sur tous les frontons de magasins.
      Il y a évidemment une transgression initiale quand on enfile de la lingerie dite féminine sous nos habits.
      Simplement parce’elle est dénommé FEMININE et non FINE..
      Mais qu’en est-il de la femme, classique, qui porte de la dentelle transparente, des bas ou un string osé sous son tailleur Chic et sérieux?
      Il s’agît aussi d’une transgression… Bien sûr à son usage privé.

      Et de l’homme qui pue un model de bikini en coton SLOGGI OU DIM, finalement bien moins suggestif que certain slip taille basse qui mettent ostensiblement en valeur le  » paquet »…

      Merci pour votre citation, qui éclaire ma journée…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s